AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Christian Walter au rond de longe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 16
Emploi : Etudiante
MessageSujet: Christian Walter au rond de longe Lun 1 Mai - 21:11

Bageerah

Au son de ta voix



Je rentrais dans le rond de longe accompagnée de la grise, je pris soins de refermer derrière nous et me déplaçais de suite vers son milieu. Une fois celui-ci atteint, je regardai la shagya ; elle était intriguée et regardais les barrières qui l'entouraient, le sable en la grattant légèrement, ce qui me surpris sur le coup, c'est qu'elle n'en avait pas vraiment peur, plus de la curiosité qu'autre chose.

Je m'approchais de son bout de tissus et le retirais, la grise en le voyant glisser de son museau, fit une ruade légère et partit faire la reconnaissance des lieux, elle vadrouilla plusieurs minutes dans le rond de longe, observant chaque détail d'un œil intéressée, puis elle s'arrêta recommençant un petit jeu avec elle-même : elle galopait, forçait un arrêt, puis trottait vivement queue en panache, faisait quelques cascades par ci par là, levait les fesses, une vraie jument de cirque !

« Hé, hoooo, ma belle doucement… » Elle se retourna et jugea du regard s'il était bon de venir ou pas. Puis à la vue de la friandise fraîchement sortit de ma poche, elle s'approcha plus vivement. Je lui remis l'outil de travail et prit la longe en bout de corde, un peu de travail à pied pour la mettre dans l'atmosphère ne le ferait en aucun cas du mal.

Je reculais de quelques pas, la jument avançait alors sans m'écraser en respectant mon espace personnel, je la félicitais, puis fit l'action inverse, elle recula sans mal ; malgré qu'elle soit restée au pré un bon bout de temps elle n'avait rien perdu de son bon dressage. Je continuais quelques exercices, qu'elle effectuait sans mal, une fois que je pensais qu'elle était assez à l'écoute, je changeais la corde pour la plus grande.

« On va commencer ma Belle. » L'avertis-je simplement. Je commençais par la faire tourner sur elle-même en en la titillant au niveau du flanc comme on me l'avait appris. Elle effectua deux petits tours, puis je la fis changer de sens, continuant l'exercice.

Plus l'exercice avançait plus le cercle effectué devenait large, la jument arrivait à côté de la barrière quand je lui demandai d'accélérer l'allure « troooter », il lui fallut plusieurs encouragement pour prendre l'allure. Celle-ci était belle et développer. Je continuais doucement tout en lui demandant le galop. La douce régit à l'ordre et partit dans un galop élancée me prenant plus qu'un peu la main.

« Hé, ho, doucement » à force de lui dire, la grise ralentissait, devenant contrôlable, je lui demandais des transitions descendantes jusqu'à l'arrêt en profitant pour souffler. Puis je lui refis exactement la même chose à l'autre main. Quand enfin tout cela fut fini, la jument revint vers moi et je lui flattais l'encolure. Sortant de l'endroit de travail.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 18
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Re: Christian Walter au rond de longe Mar 2 Mai - 17:58

N'oublie pas de prendre en compte qu'elle n'a pas été travaillée depuis longtemps, ça reste un bon travail, peut-être un peu facile non ? Contente tout de même que Bageerah commence enfin à être reprise en main !

→ +2 maniabilité
→ +2 obéissance

→ +5 travail en main
→ +2 dressage

→ +5% usure des fers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoli.forumactif.com

Christian Walter au rond de longe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Napoli Sognate :: Dans l'académie :: Les infrastructures :: Le rond de longe-