AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un cornetto peut-être ? ft. Christian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 18
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Un cornetto peut-être ? ft. Christian Dim 30 Avr - 21:30

Un cornetto peut-être ?
Ariel & Christian
Neuf heures du matin. Il n'était pas très tôt, Ariel aurait déjà dût être debout il y a une heure déjà. Elle s'était promit de se lever tôt aujourd'hui pour pouvoir monter sans que le soleil plombant ne l’assomme elle et sa jument. Mais devinez quoi, c'est bien beau de prendre des grandes résolutions comme ça, mais c'est pas en appuyant dix fois sur snooze que l'on va les tenir, n'est-ce pas Ariel ? La jeune femme, maintenant, ouvrait à peine un œil lorsque son téléphone sonna pour la énième fois. Elle se retourna vers la table de chevet en grognant, et tâtonnant, elle attrapa d'une main son téléphone. Se rendant compte de l'heure, elle soupira et poussa sa couette à contre cœur pour s'asseoir au bord de son lit. Le jeune anglais s'étira et se frotta les yeux avant de se lever mollement. L'image même de la motivation. Elle laissa tomber les bras le long de son corps et se dirigea vers sa petite armoire, pleine de linge en boule. Il fallait vraiment qu'elle passe à la laverie.

Elle bailla, et essayant de se réveiller un peu plus, elle choisit sa tenue d'aujourd'hui. Rien de bien extravagant, un pantalon d'équitation beige et un débardeur blanc. Elle enfila ses boots en cuir brun et dans un sac cabas, fourra sa bombe, ses chaps et sa cravache. Elle laissa le sac près de son lit et attrapa les clés de sa chambre pour refermer derrière elle. Avant de descendre au réfectoire, elle se passa seulement un coup d'eau sur le visage peut-être pour avoir l'air plus réveiller ce qui ne fonctionnait pas, et rassembla ses longs cheveux dans un chignon flou et désordonné. Elle descendit au réfectoire, attrapa un plateau dans la pile, un petit pain, du beurre, un verre de jus de fruit et un café bien noir. Puis, elle se tourna vers la salle de repas. Surprise, celle-ci était désert, apparemment tout le monde était déjà parti sauf une personne. Un homme était seul à une table, elle ne le connaissait pas, elle ne savait pas trop quoi faire, elle ne se sentait pas assez confiante pour aller s'asseoir avec lui mais ça allait être tout autant ridicule de se mettre à une autre table … Dilemme.
© flappy bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoli.forumactif.com

Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 16
Emploi : Etudiante
MessageSujet: Re: Un cornetto peut-être ? ft. Christian Lun 1 Mai - 19:10

Ariel et Christian
Un cornetto peut-être ?

Un cornetto peut-être ?
Il n'était pas vraiment très tard, quand Christian prit d'un mal de dos se dressa soudainement. Son sommeil à l'habitude vagabond lui avait joué encore bien des tours et ainsi il avait passé la nuit à tourner virer dans ses draps sans savoir trop quoi faire d'autre. Il souffla, les yeux lourds d'une fatigue certaine.

Une remontée de courage, certaine personne qui serait surement que trop peu présente aujourd'hui lui permit de se lever. D'un pas chancelant il se dirigea vers la lumière. Quel idiot, l'ouvrir d'un coup, lumière intense qui brule la pupille.

Puis toujours aussi doucement il se dirigea vers ses affaires et sélectionna rapidement une tenue, sans trop vraiment regarder les vêtements qu'il sélectionnait, pourtant il lui apparut vite un ensemble convenable, composé d'un simple jean et d'un t-shirt pâle. Quelques instants plus tard il était déjà partit se laver, le retard le guettait ce matin.

Neuf heures passées et lui se plantait devant le réfectoire, il s'étira et vu que personne n'y résidait. Il prit un plateau et attrapa tout ce qui lui était à portée de main et se dirigea à une des tables. Il commença alors à manger avec appétit les nombreuses tartines et but la moitié de son café d'une traite, tout en se brulant légèrement, la boisson bouillonnante.

Bientôt il put entendre des pas léger qui minute après minute se rapprochaient de lui, il n'en tint pas compte en premier lieux, puis finalement dédaigna tourner la tête. Une jeune femme se trouvait là à sélectionner sa nourriture. Il se détourna de façon à être face à son plateau et bientôt les bruits cessèrent. Il regarda en sa direction. Celle-ci semblait hésiter, ce qui était normal, enfin pour lui, manger en compagnie d'un étranger mal réveillé ou seul ?

Il comprit vite son désarroi et un sourire endormi aux lèvres proposa :

« Viens, si tu veux »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 18
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Re: Un cornetto peut-être ? ft. Christian Ven 5 Mai - 13:04

Un cornetto peut-être ?
Ariel & Christian
Ariel se sentit d'autant plus mal à l'aise lorsque que l'homme se tourna alors vers elle. C'était comme un piège, maintenant que leurs regards c'étaient croisé, elle ne pouvait pas aller s'asseoir à une autre table mine de rien. La jeune anglaise plissa les lèvres, ne sachant que faire. Ses yeux balayèrent une seconde fois la réfectoire, personne n'était apparut soudainement pour lui porter secours. Plantée là, son plateau dans les mains, elle n'en menait pas large.

L'homme barbu qui était assis à la table ne semblait d'ailleurs pas très enclin à la conversation, encore dans le brouillard, il ressemblait un peu à un ours en hibernation. Ses cheveux ne semblait pas prêt à se discipliné, et semblait s'être habillé à la va-vite. Il respirait tout entier la mauvaise nuit ou le réveil du pied gauche, peut-être les deux d'ailleurs. Mais finalement alors qu'Ariel se demandait quel sort lui réservait l'homme, soit une remarque grinçante soit l'ignorance totale, celui-ci lui offrit un sourire avant de lui proposer de s'installer avec lui.

La brune n'était pas encore sûre de vouloir tabler avec quelqu'un d'autant réveillé qu'un paresseux, mais finalement elle se rapprocha de la table et s'installa en face de l'inconnu. Elle sourit poliment, en guise de bonjour, mais n'osait pas trop engager la conversation, car de nature discrète. Pour se donner une certaine contenance elle commença à ouvrir son pain en deux de façon à y tartiner du beurre. Puis se tentant à amorcer un début de conversation, malgré sa gêne, elle lança, « Vous êtes ici depuis longtemps ? » Pour autant elle ne regardait pas l'homme dans les yeux, et trempa sa tartine dans son café qu'elle fixait depuis tout à l'heure.

A vrai dire elle n'avait jamais vraiment été très à l'aise en matière de rencontre. Un peu timide sur les bords et plutôt réservée, elle préférait toujours être présentée plus que de se présenter. Et les rencontres surprise n'étaient pas non plus sa grande histoire d'amour. Sa routine solitaire lui plaisait bien, c'est aussi pour ça qu'elle aimait bien se lever tôt, avoir son petit moment tranquille le matin et ne pas précipiter les choses. Ariel n'aimait pas l'imprévu, en clair.
© flappy bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoli.forumactif.com

Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 16
Emploi : Etudiante
MessageSujet: Re: Un cornetto peut-être ? ft. Christian Lun 8 Mai - 23:43

Ariel et Christian
Un cornetto peut-être ?

Un cornetto peut-être ?
« Vous êtes ici depuis longtemps ? »

Christian, après l'avoir regardé s'installer, puis avoir mangé en quelques bouchées actives sa tranche allégrement beurrée, enfin son beurre au pain plus qu'autre chose, releva la tête sous l'effet de la question, légèrement intrigué par celle-ci.

Il la regarda quelques secondes sans qu'elle ne fasse de même, ses yeux plongés au même égale que la tartine dans la boisson bouillonnante. Il se retint de souffler ; fallait-il vraiment réfléchir dès le matin ? Il ravala une gorgée de boisson, tout en ce maudissant de sa mauvaise humeur matinal, ferait-il peur à toutes les personnes qu'il croiserait le matin ? Affaire à suivre. Il pouffa légèrement et d'une voix un peu plus douce repris :

« Pas très longtemps, j'ai eu juste le temps de prendre mes repères ici et.. »

Il hésita, la vouvoyer alors qu'elle paraissait sensiblement du même âge que lui ? Il se questionna une énième fois et lâcha plus naturellement et sympathiquement :

« Et toi ? »

Il redirigea son regard vers le liquide foncé qui semblait l'appeler à sa consommation rapide sous peine de devenir froid et imbuvable par la même occasion, se noyant à son tour dans la tasse, buvant encore une autre pichenette de café. Puis plus souriant releva la tête, attendant la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 18
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Re: Un cornetto peut-être ? ft. Christian Lun 29 Mai - 17:11

Un cornetto peut-être ?
Ariel & Christian
Se faisant tutoyer, Ariel se rendit compte qu'elle avait vouvoyé l'homme en face d'elle alors q'il devait être à peine plus vieux qu'elle, dans ses âges quoi. Elle avait dut avoir l'air débile, se dit-elle, déglutissant sa tartine. Elle tourna la tête vers les fenêtres du refectoire, gênée. A travers on pouvait voir que l'académie commençait à s'agiter. On voyait des cavaliers passer avec leur monture et quelqu'un trotter en carrière. Qui n'a jamais rêvé de se réveiller et de voir évoluer un haras autour de lui ? Cette ambiance légère, légèrement feutrée qu'offre le claquement du fer contre un chemin pavé longeant les baies vitrées du réfectoire. C'était agréable.

Il lui avait répondu qu'il n'était pas là depuis bien longtemps, tout comme elle finalement. Ce qui n'était pas étonnant en cette période de rentrée. Elle répondit au sourire de l'ours, étirant légèrement ses lèvres, une réponse à peine perceptible, seulement les coins de sa bouche s'étaient légèrement relevés. Enfin, elle répondit, « De même, j m'installe tout juste ! » Enfin, ça se voyait bien sur sa tête de pommée ! Elle songea qu'elle aurait plus d'assurance une fois qu'elle connaîtra mieux les lieux, une fois qu'ici serait un peu devenu sa maison à vrai dire ! Cette pensée la fit sourire, une maison, une bande d'amis, c'est tout ce dont elle avait besoin, des repères. Se surprenant, elle même, elle poursuivit la conversation avec plaisir, même si son interlocuteur n'avait pas l'air très avenant, il faisait déjà moins peur maintenant qu'il lui avait adressé un petit sourire. « Et tu fais quoi ici ? Ou tu recherches quoi ? » Ajouta-t-elle, buvant un peu de jus de fruit revigorant.
© flappy bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoli.forumactif.com

Un cornetto peut-être ? ft. Christian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Napoli Sognate :: Dans l'académie :: L'internat-