AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Selle Français - E ; Pluton (Beresoski)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 18
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Selle Français - E ; Pluton (Beresoski) Ven 14 Avr - 22:23

Pluton
Hongre • 9 ans • Selle Français • Alezan Splash • DP (Beresoski) • Club

Pluton est un ancien cheval de concours reconvertit en cheval de club. Ce changement lui a été grandement bénéfique car il ne supportait pas la pression des concours et ce malgré son grand talent en saut. Un coup de saut exceptionnel, le dos droit, une belle montée des antérieurs, un crack ! Pourtant, il ne supporte pas le stress, il ressent beaucoup trop les émotions de son cavalier. Ce grand gaillard est un sensible qui a besoin de zénitude pour travailler. Il ne peut pas être en contact avec quelqu'un de crispé cela le braque. C'est un grand nounours, vraiment très grand, qui a besoin d'amour et de réconfort.

Performances
Confiance : 74%
Obéissance : 62%
Maniabilité : 62%

Moral : 39%

Extérieur : 10
Vitesse : 13
Endurance : 10
Disciplines
Débourrage : Oui (100%)

Dressage : 17
Saut : 64
Cross : 00
Travail en main : 10
Éthologie : 00
Jeux : 00
Course : 00
Western : 00
Reproduction
Stérile

Père : [url=lien]Nom Affixe[/url]
Mère : [url=lien]Nom Affixe[/url]

Descendants : [url=lien]Nom Affixe[/url]
Palmarès

[url=lien]Epreuve[/url] • Place
[url=lien]Epreuve[/url] • Place
[url=lien]Epreuve[/url] • Place
Carnet de santé
Vétérinaire : Visite à effectuer tous les 2 mois. (00.00.00)
Maréchal-Ferrant : Visite à effectuer dès que l'usure des fers est supérieure à 70%. (Usure des fers : 10%)

+ de photos :
 


Dernière édition par Ariel J. Crawford le Dim 30 Avr - 18:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoli.forumactif.com

Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 19
Emploi : Étudiante
MessageSujet: Re: Selle Français - E ; Pluton (Beresoski) Lun 24 Avr - 20:52

❝ Pour s'ouvrir aux chevaux et à ce qu'ils peuvent nous apprendre, il faut remballer son égo. ❞Première rencontre avec MonsieurÇa y est, le grand jour était enfin arrivé ! J'allais enfin pouvoir rencontrer le magnifique alezan que j'avais décidée de prendre en demi-pension lors de ma découverte de Napoli Sognate. J'avais immédiatement craqué en observant le profil attentif de Pluton et le caractère du hongre m'avais également beaucoup plu, plus qu'à rencontrer l'alezan.

Impatiente de cette fameuse rencontre, je me prépara rapidement avant de quitter l'internat pour rejoindre les écuries, ayant fait le tour d'Académie la veille pour éviter de chercher trop longtemps. Rapidement, l'odeur du foin et de la paille fraîche me chatouilla les narines et me décrocha un sourire, retour aux sources ! Je parcourra l'allée à allure lente, observant les bouilles des nombreux chevaux de l'écurie en cherchant Pluton du regard. Après quelques minutes de recherche, je m'arrêta devant un box après avoir croisé les grands yeux bruns de l'alezan pour qui j'avais craqué : Pluton.

Je m'accouda à la porte du box en bois, observant avec attention le hongre. Il a tout pour me plaire : fait en montant, des épaules puissantes et obliques, un dos court, une encolure musclée mais pas trop épaisse, une arrière-main musclé, bref le physique rêvé d'un sauteur ! Sans oublier cette bouille adorable qui me fixer avec attention, quelques brins de paille négligemment emmêlés dans ses crins mais ça n'enlevait rien à son charme.
- Bonjour toi.

J'accompagna mes paroles par la sortie d'une arme infaillible : un quartier de pomme que je posa sur la paume de ma main pour ensuite la tendre vers Pluton.

Il ne semblait absolument pas farouche puisqu'il s'avança rapidement vers moi, saisissant le quartier de pomme avec avidité avec de l'avaler goulûment, ne cessant de me fixer. Heureusement pour moi, il était maintenant assez près de moi pour que je puisse l'effleurer du bout des doigts le bout du nez. Voyant qu'il n'opposer aucun résistance, j'attrapa le loquet du box afin d'ouvrir le box pour rentrer dans le box avec méfiance tout de même. Il n'avait pas l'air méchant mais le minimum était tout de même de se méfier. Mais je me laissa rapidement emportée par mon envie de mieux connaître ce petit bout, enfin petit bout, c'était plutôt une belle bête.

Arrivée à sa hauteur, je lui caressa avec douceur la pointe de l'épaule tout en observant sa réaction qui me fis sourire : il ferma à moitié les yeux avant de les rouvrir pour tourner sa grosse tête vers moi. À nouveau, un sourire étira mes lèvres et je passa mes doigts dans son toupet, enlevant le plus gros des brins de paille avant de poser chacune de mes mains sur une joue.
- Je t'annonce que maintenant, nous allons travailler ensemble. J'espère qu'on va bien s'entendre...

Pour l'instant cela semblait bien parti, il me plaisait tant morphologiquement qu psychologiquement, il avait l'air bien dans sa tête et semblait avoir un caractère adorable et débordant d'amour. Je fus brusquement tirer par mes pensées par son souffle chaud sur mon cou et son nez sur mon épaule gauche. C'est vrai, j'avais oubliée mon habitude de toujours prendre un licol sur moi. J'attrapa donc le licol, le présenta à Pluton et guetta sa réaction.
- Tu veux sortir ?
Son petit coup de tête dans le licol me confirma mes pensées et je décida donc de lui passer le licol avant d'y accrocher la longe qui était jusque là nouée à ma taille.

Après quelques pas à traverser l'allée de l'écurie Galilée, nous arrivons enfin dehors et je laissa bien évidemment le loisir au bel alezan de profiter de quelques brins d'herbe bien verte. Il ne se rua pas dessus, il arriva calmement, s'arrêta sans tirer et baissa la tête avec douceur afin de profiter de ce petit plaisir. Je nota qu'en plus de qualités que je lui trouver déjà, il était respectueux et calme. Cela clôturait ma première rencontre avec l'alezan et il me tardait déjà de le voir en mouvement.
- Nouvelle aventure qui commence avec toi, Pluton...
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 19
Emploi : Étudiante
MessageSujet: Re: Selle Français - E ; Pluton (Beresoski) Mer 26 Avr - 16:35

❝ Pour s'ouvrir aux chevaux et à ce qu'ils peuvent nous apprendre, il faut remballer son égo. ❞Passons aux choses sérieuses.Aujourd'hui, j'allais enfin pouvoir essayer Pluton à l'obstacle ! Certes j'en avais déjà eut l'occasion mais je préfère qu'il s'habitue à moi plutôt que de directement lui mettre une selle sur le dos sans savoir un minimum son caractère à pied. Donc comme chaque jour, je me dirigea lentement vers les écuries, imaginant ce que je pourrais faire de la séance d'aujourd'hui. Je veux surtout voir l'équilibre et la réactivité de Pluton  mais en tant qu'ancien cheval de concours, je ne doutais pas qu'il lui rester sans doute de vieux reflexes.

Rapidement, j'arriva aux écuries et j'esquissa un sourire en voyant la grosse bouille alezane de Pluton dépassée de son box, le regard perdu dans botte de foin. J'arriva lentement près de lui et lui grattouilla le derrière des oreilles en guise de bonjour. Il ne montra pas plus d'entrain que ça mais il tourna sa tête vers la mienne, m'observant attentivement avant d'approcher son nez de mes mains, ayant visiblement retenu la friandise donnée lors de notre première rencontre. Je rigola à ce comportement avant de laisser ma main redescendre le long de son chanfrein.
- Non pas tous les jours Pluton.
Bon, il ne semblait pas plus rancunier que ça puisqu'il ferma progressivement les yeux, profitant des dernières caresses que je lui offrit.

- Bon, au travail !
Sur ces mots, j'attrapa le licol sur mon épaule et l'enfila à Pluton avant d'y accrocher la longe. Cinq minutes plus tard et l'allée de l'écurie traversée, je décida d'attacher le hongre à l'extérieur afin de procéder à un bon pansage sous le soleil. Le nœud d'attache terminé, je tourna ma tête vers les prés et les quelques chevaux qui profiter de l'herbe bien verte. Il me tarder de mettre Pluton au pré, ça lui dégourdirait sûrement les jambes mais ce n'était pas au programme pour le moment. Revenant auprès de Pluton afin de commencer le pansage. J'attrapa une étrille qui avait déjà bien vécue et il serait grand temps de racheter des équipements ! Et puis ça serait aussi l'occasion pour faire une petite garde-robe à Pluton. J'avoue avoir un faible pour les équipements...

Je m'appliqua à passer la brosse en mouvement circulaire sur les parties charnues du hongre, vérifiant par la même occasion si certains endroits étaient plus sensibles que d'autres mais heureusement pour moi, pas de bobo aujourd'hui ! L'étrille finie, je passa ensuite le bouchon et la brosse douce sur l'intégralité de la robe de Pluton qui semblait désormais plus propre bien que le travail était loin d'être titanesque. Pour finir, je passa soigneusement le cure-pied, vérifiant comme précédemment qu'aucune zone n'était douloureuse.

Ce pansage m'avais pris seulement un petit quart d'heure et j'avais encore un peu de temps devant moi pour profiter de ce moment avec Pluton. Je plaça donc mes mains le long de ses épaules et les fit doucement descendre puis je fis de même sur sa colonne vertébrale, profitant au passage pour enlever un brin de paille qui avait échappé à ma vigilance. Pluton semblé apprécié ce petit massage improvisé bien qu'il rester très attentif aux bruits extérieurs. Je me rapprocha de sa tête en chuchotant faiblement, ne voulant pas l'effrayer.
- Aujourd'hui, on va définitivement savoir si toi et moi ça va marcher.
Je n'avais aucun doute sur le fait que Pluton avait des capacités, ça se voyait rien que morphologiquement mais je ne veux pas m'avancer, on ne sait jamais.

Il m'offrit un petit cou de tête pour unique réponse, semblant partagé mon avis. Je rigola à son comportement avant de poser mon attention sur mes affaires que j'avais pris soin de poser sur un tréteau lors de mon arrivée. C'était soft : une selle de saut, un tapis, un amortisseur, des guêtres et un filet tout simple. Autant ne pas commencer à combiné muserolle croisée, rênes allemandes ou autre. La seule petite chose que j'avais prévue en supplément était un collier de chasse puisque Pluton était fait en montant, je préféré prévoir. Je commença donc à équiper Pluton qui m'observer avec attention, le regard curieux et vif et les oreilles montrant encore un peu plus sa curiosité. Le tapis et l'amortisseur en place, j'attrapa ma selle sur laquelle je passa une main, nostalgique. Elle m'accompagner depuis quelques années et c'est avec elle que j'avais passé mes examens, j'y tenais donc particulièrement beaucoup. C'est une 17'5 pouces donc j'ai l'espoir qu'elle convienne à la hauteur du Selle Français.

Je la posa avec délicatesse par-dessus l'amortisseur et lâcha un soupire de soulagement.
- Pile-poil la bonne taille !
Contente d'avoir une selle qui convenait à ma monture et à moi par la même occasion, je sangla de quelques trous afin de laisser le temps à Pluton de respirer. Pas de bavette, du moins pour le moment. Je fixa le collier de chasse avant de terminer par la fixation du filet. Les mousquetons accrochés, le termina la séance d'équipement par la pose des guêtres qui elles aussi auraient bien besoin d'être jetés. Le cuir commencer à souffrir un peu et je me nota dans ma tête qu'un passage dans une boutique équestre était plus qu'urgente.

- Te voila fin prêt !

Je l'observa durant un instant, détaillant déjà les petites manies qui pourraient aiguillier mes choix sur les futurs choix d'équipements. Il n'a pas la mauvaise manie de mâchouiller son mors, il ne sort pas sa langue, aucun problème pour le moment. J'enfila ma bombe avant d'enfin détacher Pluton qui semblait content de pouvoir un peu bouger, m'offrant un petit coup de tête dans le dos une fois détaché.
- On peut y aller !
Et c'est ainsi que nous prenons la route de la carrière avec un temps pareil, impatients l'un comme l'autre de pouvoir nous mettre au travail.

Carrière

Après cette première séance avec Pluton, j'avais déjà un avis tranché sur la question : Pluton était un excellent cheval et il avait sûrement de grosses capacités, mais assez sensible et réactif. À moi donc de trouver les boutons et de devenir un peu plus subtile dans mes aides.

De retour aux écuries, je descendit rapidement afin d'ôter l'intégralité des équipements sur Pluton, lui laissant uniquement les guêtres. Je profita de ce moment pour lui faire un brin de toilette bien que pas très appliqué non plus, sachant déjà ce que je comptais faire juste après. Les sabots curés et la robe pansée, je lui remis le toupet en place avant de l'amener jusqu'au pré, endroit où je décida de le lâcher afin qu'il profite un peu de sa liberté. Et je l'observa durant plusieurs minutes, un sourire sur les lèvres, réalisant que ce petit bout de cheval avait vraiment quelque chose en plus.

Je retourna quelques minutes après aux écuries, armée de courage pour nettoyer et ranger mes équipements, ma bombe encore fixée sur la tête.

© 2981 12289 0

_________________


Les progrès les plus rapides sont faits à petits pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 18
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Re: Selle Français - E ; Pluton (Beresoski) Mer 26 Avr - 18:20

De super résumés pleins de détails, attention tout de même avec "je" les verbes au passé simple finissent par "-ai" et non "-a".
Sinon ça reste très bien écrit et agréable ! Tu respectes bien le caractère de ton cheval et c'est top ! Je note tes deux résus en même temps.

→ +15 confiance
→ +15 moral

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoli.forumactif.com

Date d'inscription : 23/04/2017
Age : 19
Emploi : Étudiante
MessageSujet: Re: Selle Français - E ; Pluton (Beresoski) Sam 29 Avr - 17:18

Spoiler:
 

❝ Pour s'ouvrir aux chevaux et à ce qu'ils peuvent nous apprendre, il faut remballer son égo. ❞Première balade !Après la séance mitigée avec Pluton qui m'a trotter dans la tête une partie de la nuit, je me suis levée avec des cernes, une sale tête mais surtout, une remise en question. J'ai peut-être voulu aller trop vite avec Pluton, lui demander trop d'un coup pour une première fois. Il est vrai que j'ai la fâcheuse manie de vouloir tout faire vite mais avec les chevaux ça m'arrive plus rarement. Il va falloir que je remédie à ça si je souhaite créer une réelle complicité avec mon petit bout d'alezan. Rien que la pensée de Pluton me fit sourire et je décide de me préparer rapidement sans oublier mon dernier achat : un magnifique licol en cuir brun avec une petite plaquette où le nom de Pluton était gravé en italique. Très cliché je sais mais comme déjà dit, je fais partie de ses nombreuses victimes de la mode équine.

Le licol sur l'épaule comme à mon habitude, je quitte mon domicile et regagne rapidement ces écuries qui commencent à devenir familières pour mon plus grand plaisir. J'avais laissé Pluton profité du pré hier soir mais je l'avais rentré un peu avant la nuit pour éviter qu'il n'attrape froid. En entrant, je jette un coup d'œil aux autres chevaux des écuries Galilée, observant avec amusement le regard encore endormis de certains qui contrastent avec la vivacité des autres. Et puis il y a Pluton, le juste milieu, l'équilibre parfait. Je m'approche du box de l'alezan en sifflotant légèrement, attirant déjà son attention avant d'arriver devant le box.

Je caresse avec affection sa grosse tête, souriant en sentant ses narines renifler près de mes poches, à la recherche d'une friandise oubliée.
- Non désolée de te décevoir, encore.
La dernière chose que je veux c'est qui s'enrobe à cause des friandises. Je ne suis pas contre, c'est un bon moyen de faciliter certains échanges mais je ne suis pas spécialement pour le fait d'en donner dès que l'occasion se présente.
Après une brève inspection de l'extérieur du box, je décide d'ouvrir la porte afin de l'observer d'un peu plus près.

Je passe mes mains le long de sa colonne vertébrale puis sur ses articulations. En tant que sauteur principalement, ses membres sont souvent mis à rude épreuve et je prends ma tâche de "semi-propriétaire" très à cœur. Et aucune anomalie n'est à déplorer.
- Ça me semble parfait.
Je le gratifie d'une tape affective sur l'épaule avant de m'approcher de son encolure, la remontant lentement avec ma main avant de lui offrir quelques grattouilles derrière les oreilles.
- Et je suis désolée pour hier, maintenant on va avant doucement et prendre notre temps.
Heureusement pour moi, le hongre n'a pas l'air très rancunier et il se laisse câliner volontiers, baissant légèrement sa tête afin de me donner un meilleur accès à la zone en question.

Je souris avant de faire glisser le licol de mon bras, ayant déjà planifié le programme de la journée.
- Mais je vais me faire pardonner, aujourd'hui nous partons en balade !
Tout en accrochant la sous-gorge du licol, une question me vient à l'esprit : je n'ai absolument aucune idée du caractère de Pluton en extérieur. Je réfléchis un instant, pesant le pour et le contre.
- Oh, t'as pas l'air d'un monstre... Et puis ça nous fera sûrement du bien à tous les deux !
Pluton rejeta légèrement sa tête en arrière et je décida de prendre ça pour une approbation.

Nous quittons rapidement le box de Pluton pour regagner la même place que lors du précédent pansage. D'ailleurs quelques saletés et poils alezan traînés encore sur le sol, ce qui annonce déjà le passage d'un bon coup de balai lors du retour. Je repris le même cycle de pansage qu'hier ; m'appliquant à passer à tour de rôle l'étrille, le bouchon et la brosse douce sans oublier l'essentiel : le curage de sabots. Mais contrairement à la veille, je pris la décision de tresser la queue de Pluton. Non pas par esthétique mais plutôt par pratique. Il n'est pas à l'abri de se coincer les crins quelque part. C'est loin de la tresse de compétition soignée et bien peignée mais au moins, je suis sûre qu'il n'y aura rien de ce côté-là.

Le pansage terminé, je regagne les écuries afin de récupérer mes affaires. De nouveau près de Pluton, je dépose avec soin le tapis vert pomme et l'amortisseur en mouton noir acheté la veille au soir, comme de nombreux autres équipements. Je le selle et sangle légèrement avant de m'appliquer dans la pose des guêtres et du collier de chasse. Pour finir, j'ajuste le filet et accroche les mousquetons au collier de chasse. Pluton parfaitement prêt, j'enfile ma bombe et une paire de gants.

- On peut y aller !
Heureuse de découvrir encore un peu plus Pluton, je sangle correctement après l'avoir détaché. Quelques mètres plus loin, je m'aide d'un plot afin de me hisser sur le dos du hongre, évitant ainsi de lui faire mal en escaladant. Et nous voilà partit pour une longue heure de balade !

Nous voilà de retour les écuries après une balade GÉ-NI-ALE. Vraiment une parfaite petite journée passée aux côtés de Pluton qui gagner petit à petit des points dans mon cœur d'artichaut. Une fois près des écuries, je mis pied à terre, offrant une énième caresse à Pluton avant de le débarrasser des équipements que je lui avais mis avant le départ. L'intégralité des affaires retirée, je m'attela en premier au séchage des paturons et boulets du hongre. Après précision, je passe à plusieurs reprises la serviette sur les plis des paturons afin d'éviter la formation de crevasses puis, j'effectue la quotidienne : bouchonnage à la paille et curage de sabots, l'essentiel.

Après un bisou sur la tempe gauche, je ramène tranquillement Pluton dans son box et je me décide ensuite à lui préparer une petite surprise : un petit mash maison ! J'attrape donc un seau vide et propre et j'y mélange un peu d'orge avec de l'avoine, des graines de lin, des carottes et des pommes et un peu de son. Le mélange fait, je retourne auprès de Pluton et lui dépose dans la mangeoire. Évidemment, il ne perd pas de temps pour fourrer son nez dedans et commencer à manger. Je rigole mais il l'a vraiment mérité.

Je le laisse manger tranquillement et je pars nettoyer les devants des écuries pour ensuite effectuer le nettoyage et séchage de mes équipements.
© 2981 12289 0

_________________


Les progrès les plus rapides sont faits à petits pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 18
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Re: Selle Français - E ; Pluton (Beresoski) Dim 30 Avr - 18:29

J'adore lire tes résumés, t'as une syntaxe hyper agréable je trouve ! Une bonne avancée pour toi et pour lui encore :)

→ +4 moral
→ +4 confiance

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoli.forumactif.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Selle Français - E ; Pluton (Beresoski)

Revenir en haut Aller en bas

Selle Français - E ; Pluton (Beresoski)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Napoli Sognate :: Dans l'académie :: Les écuries :: Écurie Galilée-