AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Mai Lan Pham - Peachy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Date d'inscription : 06/05/2017
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Mai Lan Pham - Peachy Jeu 11 Mai - 13:33


Mai Lan Pham - Peachy

Peachy
Progression :




© A-Lice | Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 06/05/2017
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Re: Mai Lan Pham - Peachy Jeu 11 Mai - 13:50


Grande énergie



J'arrivais dans la carrière, accompagnée de la petite Peachy. D'ailleurs,
elle paraissait encore plus petite vu la taille du lieu.
La ponette avait un peu la bougeotte. Alors que je la ressanglais, elle piétinait sur place et couchait les oreilles. Je la réprimandais d'une grosse voix et fis un grand geste alors qu'elle tournait la tête pour faire mine de me mordre. Mal élevée !

Une fois juchée sur la petite jument, je la faisais marcher rênes longues pour lui permettre de se dérouiller tranquillement. Je sentais entre mes jambes une petite bombe à retardement, prête à partir au moindre signal. Pourtant dans la retenue, elle ne tentait pas d'accélérer sans que je lui en donne l'ordre.
Après quelques minutes durant lesquelles je pus déjà comprendre que l'énergie de la ponette ne se résumait pas à ses mauvaises manières, je remontais sur mes rênes et serrais doucement mes jambes pour lui demander le trot. Aussitôt, la ponette réagissait et trotta de suite avec une bonne activité. Naturellement, elle était en avant, avec du rebond et une cadence régulière. Très agréable !
Il me fallut à peine quelques ajustements - un contact léger et constant sur les rênes,
une assiette légère et liante - pour que Peachy soit dans ses traces et sur la main. Un régal !

Alors que je faisais quelques transitions trot-pas-trot, je m’apercevais que Peachy était une petite ponette très légère et agréable à monter. Elle répondait au quart de tour et était extrèmement bien dressée.
Après une petite pause au pas, je me préparais à un départ au galop. Les oreilles pointées,
Peachy était attentive à mes demandes mais montait en pression. Là était la faille de la jolie crème ! Doucement, je soufflais pour faire retomber la pression et fermais les yeux "douuuucement..."
A peine le signal donné, je sentis ses postérieurs se ramasser sous elle, et la foulée de galop partit comme une fusée. Fort heureusement, comme elle était bien en équilibre,
je n'eus pas de mal à la rassembler en fermant mes doigts sur les rênes. Mais tout de même, je sentais bien qu'il fallait que je me méfie à cette allures.
Je me contentais de quelques cercles à une main, puis à l'autre, avant de repasser au pas.
Il me semblait que pour une première fois, c'était déjà bien. J'avais vu ce que je voulais voir. La petite jument était explosive, mais très bien dressée. On ne m'avait pas menti :
Peachy avait une bonne marge de progression et un potentiel !


© A-Lice | Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 18
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Re: Mai Lan Pham - Peachy Jeu 11 Mai - 21:03

Une bonne mise en route de la jument, les deux ont l'air de bien s'entendre et Mai Lan à l'air d'être bien motivée à la faire progresser pour révéler le talent explosif de la crème.

→ +4 dressage

→ +2 maniabilité
→ +2 obéissance

→ +5% usure des fers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoli.forumactif.com

Date d'inscription : 06/05/2017
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Re: Mai Lan Pham - Peachy Ven 12 Mai - 21:19


Ponette volante




Aujourd'hui, Peachy était en pleine forme. Elle trottinait sans cesse, en direction de la carrière, si bien que je devais la rappeler à l'ordre régulièrement pour ne pas qu'elle me dépasse. Elle avait une fâcheuse tendance à bousculer mais il fallait qu'elle apprenne à respecter l'espace !
En la ressanglant, cette fois-ci, je me méfiais et la surveillait du coin de l'oeil. Je savais qu'elle tenterait de mordre, quand bien même je faisais attention à serrer la sangle le plus progressivement possible. Heureusement, je n'eus qu'à prononcer son nom d'une grosse voix quand elle tourna la tête pour qu'elle renonce à sortir les dents.

Une longue détente rênes longues fut nécessaire tant la petite ponette était énergique et sanguine. Je la faisais trotter un long moment le nez par terre pour qu'elle se délie et se détende. Une fois de plus, je pouvais constater qu'elle était naturellement en équilibre et les postérieurs sous la masse. C'était un gros travail en moins, déjà ! Et une bonne base pour progresser.
Petit à petit, je remontais sur mes rênes et lui demandais des transitions aux trois allures pour qu'elle commence à m'écouter. Elle venait volontairement au travail et s'appliquait à chacune de mes demandes.

Tranquillement, je commençais à lui faire passer des barres au sol à 3 mètres au trot,
puis au galop pour qu'elle se cadence et s'articule. Visiblement, cela devait être un exercice dont elle avait l'habitude puisqu'elle n'y vit aucune difficulté. Je pouvais alors en toute sérénité aborder mon premier exercice : abord au trot, barre de réglage, croisillon.
Simple, efficace et intéressant pour découvrir un cheval à l'obstacle.
Nous abordions le dispositif dans un petit trot calme et cadencé. Les oreilles pointées,
la petite tigresse était branchée sur l'obstacle. Je la sentais comme une petite bombe prête à explosée alors, tout en soufflant, je jouais dans mes doigts pour la décontracter.
Barre de réglage, ok. Je sentis soudain ses postérieurs passer en dessous, bien en dessous, beaucoup en dessous, puis elle se projeta dans les airs à tel point que nous nous retrouvions au dessus des chandelier alors que la croix n'était qu'à cinquante centimètres !
Dure réception... Je me retrouvais sans étriers, un peu penchée à gauche, alors que la petite tigresse galopait en lançant quelques ruades. "Eulô, doucement !"

Heureusement que j'avais une bonne assiette ! Je réussissais tant bien que mal à me remettre au milieu de la selle et la repassais au pas. Le temps de rechausser mes étriers.
Pfiou, quelle puissance !
Une fois tout remis en ordre, je la remettais au trot et revenais sur l'exercice en travaillant mon abord. Cette fois, je ne me laissais pas avoir. Dès que je la sentais accélérer, je coupais ma ligne en faisant une volte et en lui demandant de chasser les hanches. Une fois, deux fois, trois fois, et nous pouvions enfin sauter en ordre. Ce saut là, elle me le fit magnifique. Alors, je la laissais là dessus car malgré cette petite difficulté, elle avait été formidable. Une petite ponette volante ! Je pensais déjà à notre prochaine séance...


© A-Lice | Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 18
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Re: Mai Lan Pham - Peachy Sam 13 Mai - 15:44

Un bon résumé, on sait que Mai Lan ne se laissera pas ravoir par la gueule d'ange de Peachy !

→ +5 saut
→ +1 dressage

→ +3 maniabilité
→ +3 obéissance

→ +5 usure des fers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoli.forumactif.com

Date d'inscription : 06/05/2017
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Re: Mai Lan Pham - Peachy Sam 20 Mai - 22:12


Je bondis, tu bondis...




Avec Peachy, on apprenait doucement à se connaître. Déjà, je voyais quelques progrès. En route pour la carrière, elle m'avait suivit sagement - certes avec beaucoup d'énergie - mais sans tirer ni bousculer. On avançait dans la bonne direction !
Après quelques réglages de sangle, je me hissais sur le dos de la petite jument crème et commençais à la faire marcher rênes longues.
Comme à sont habitude, la petite tigresse marchait aussi vite qu'elle pouvait et n'attendait qu'une chose, que l'on commence à trotter. Cependant, je ne cédais pas et tenais vraiment à ce qu'elle s'échauffe comme il faut. J'attendis donc 10 bonnes minutes avant de commencer la détente au trot.
Tout d'abord, je ne l'embêtais pas avec son attitude et la laissais trotter dans sa cadence et son équilibre naturel qui, rappelons le, était déjà très bon. J'enchaînais simplement des transitions et des changements de direction afin qu'elle soit à mon écoute. Enfin, dès que je sentis qu'elle fut prête, je commençais à ajuster mes rênes, faire quelques passages au trot assis et à rassembler son allure pour qu'elle reporte son poids sur les hanches. Bien que cet effort lui plaisait guère, Peachy y arrivait vraiment bien. La petite tigresse fouaillait de la queue et couchait les oreilles, mais elle cédait au mors et engageait avec seulement deux grammes sur les rênes, et le souffle de la botte. Un délice !
Pour la détente au galop, contrairement à la dernière fois, je ne me contentais pas de quelques changements de direction et d'un équilibre correct. Cette fois-ci, je pris le temps de rassembler, puis développer le galop. Pour les exercices que j'avais prévus, j'avais besoin que Peachy soit malléable longitudinalement. Tout comme au trot, cela ne lui demandait pas d'effort considérable, mais mademoiselle ne semblait pas apprécier la contrainte.

Après une petite pause au pas, j'emmenais Peachy une première fois sur le dispositif :
croisillon, 3 foulées, vertical, 3 foulées, oxer. Bondissante, la ponette sautait 20 centimètres au dessus des barres sans le moindre effort. Les foulées venaient bien, cette ligne passa comme une lettre à la poste. Génial.
Pour le deuxième passage, je ne la laissais pas accélérer et travaillais tout d'abord mon galop sur un grand cercle. Il fallait que je la rassemble afin de caler une quatrième foulée. Croisillon, parfait, 1, 2, 3, 4, vertical. Elle fit un saut énorme au dessus du petit vertical de 60 centimètres. Forcément, la distance était alors un peu courte pour une quatrième foulée. Hésitation, STOP ! Elle pila net devant l'oxer et... Je le passais seule. Ouille ! J'atterissais sur la hanche.
Heureusement, la douleur passa rapidement et je remontais sur la petite crème. Pour ne pas réitérer cette expérience, je reprenais le temps de travailler le galop. Un petit galop calme, rassemblé. Croisillon, 1, 2, 3, 4. Je gardais les doigts fermés sur les rênes pour ne pas qu'elle me vole l'appel. Vertical, bon saut. 1, 2, 3, 4, oxer. Je caressais.
Pour le dernier passage, je la laissais s'étendre un peu plus pour reprendre des foulées normales. Sans aucun soucis, Peachy survola les petits obstacles à 80 centimètres. Satisfaite de ce dernier passage, je la laissais là dessus et la laissais souffler, rênes longues.


© A-Lice | Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 18
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Re: Mai Lan Pham - Peachy Dim 21 Mai - 16:42

Une bonne séance ! En espérant que Mai Lan ne ce soit pas trop fait mal !

+5 en saut

+3 en obéissance
+3 en maniabilité

+5% usure des fers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoli.forumactif.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Mai Lan Pham - Peachy

Revenir en haut Aller en bas

Mai Lan Pham - Peachy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Napoli Sognate :: Dans l'académie :: Les infrastructures :: La carrière-