AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[libre] ; Welcome to the jungle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Date d'inscription : 05/05/2017
Emploi : Débourreur
MessageSujet: [libre] ; Welcome to the jungle. Dim 7 Mai - 16:02

welcome to the jungleAiden & ???Et il était là, assis depuis une heure sur une petite table en fer rouillé, quelque peu vacillante. Avachi, une clope au bec, il sondait le paysage avec un regard tombant. Qu'est ce qu'il foutait ici bon dieu. Quelle était encore cette idée sogrenu d'aller en Europe, et d'autant plus dans une campagne profonde qui respirait le fumier. Heureusement qu'il aimait les chevaux, sinon jamais il n'aurait accepté. Il avait bien protesté pour aller dans des académies plus prestigieuses, mais son père, ce connard s'y était opposé. Pourquoi ce trou pommé ? on y crève de chaud, on suinte comme un beignet trop gras. « Merde quoi. » Il soupira et jeta sa cigarette au sol. Personne n'avait pensé à mettre un cendrier ici ?

Aussitôt cette dernière éteinte qu'il en ressortait une de son paquet. Comme si il n'avait que ça à faire, pourtant les trois valises qui se tenaient à côté de lui disait le contraire, il devait rejoindre sa chambre à l'internat et s'y installer, aller déposer sa selle dans son casier d'après le coup de téléphone qu'il avait reçu avant de prendre l'avion, et le reste des indications se trouvaient apparemment sur un petit papier posé sur son lit. Il en avait des choses à faire et pourtant, il était résigné à ne pas lever son cul de cette chaise, sauf si une magnifique femme venait l'y forcer. Mais une magnifique femme ici, c'était comme demander un déluge dans le Sahara, il n'y comptait pas. A cette pensée, il eu un léger rictus. « Mais qu'est-ce-que je fous là. » Il tira sur sa cigarette, recrachant la fumée par le nez et leva les yeux au ciel. Vraiment, il n'avait pas envie d'être ici.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 06/05/2017
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Re: [libre] ; Welcome to the jungle. Mar 9 Mai - 13:46


Grande Europe




Le taxi roulait à toute vitesse sur la route plate et droite. J'étais plutôt habituée aux petites voies sinueuses et bossues que l'on trouve au Viêtnam. Cela faisait d'ailleurs plusieurs heures que l'on roulait, depuis l'aéroport, et tout cela m'endormait un peu. J'avais pourtant tellement de choses à voir ! Ces paysages, ce grand ciel bleu, ces vignes à perte de vue... Tout cela était si différent, si beau, si grand.

Mon énergie revint rapidement quand je compris que la petite allée dans laquelle s'était engagé le taxi était l'entrée de l'académie. Rapidement, je remettais mon manteau - il faisait froid en Europe, heureusement que le printemps était là ! - et me munissait de ma seule et unique valise. J'étais partagée entre un grand sentiment d'impatience, d'excitation, mais aussi une crainte. L'Europe... Tout était si moderne ici, si grand, si beau. Et les cavaliers si talentueux, si performants ! J'étais consciente que si j'étais considérée comme une excellente cavalière chez moi, ici, il faudrait que je me démarque.

Peu de temps pour penser, le taxi s'arrêtait déjà dans la cour de l'académie.
"70 euros s'il vous plait"
Euros, euros, euros... Je mis un petit temps à réussir à faire la traduction, puis la conversion de la monnaie dans ma tête. Cela faisait une somme... Je tendais l'argent au chauffeur en souriant et bondissait de la voiture avant même qu'il n'ai eu le temps de m'ouvrir.
Je me retrouvais soudainement là. L'Europe. Dans cette cour, si grande, si belle, si propre. J'avais un peu froid, mais peu importe. Je restais là à contempler de longues minutes ce qui allait être "chez moi" pour les prochains mois - peut-être les prochaines années ?
Je me sentais tout de même perdue. Toute petite, seule, au milieu de ce domaine. Heureusement, je repérais au loin quelqu'un assis à une table.
Ni une ni deux, je traînais alors ma petite valise à roulettes sur les graviers de la cour pour rejoindre celui qui fumait une cigarette. Il avait l'air à l'aise, bien moins impressionné que moi. A ses côtés, de grosses valises qui signifiaient sûrement qu'il venait vivre ici, lui aussi.
Timidement, je m'approchais et essayais de l'aborder en parlant un anglais compréhensible.
"Bonjour... Vous venez d'arriver vous aussi ? Je ne sais pas trop où je dois aller."


© A-Lice | Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 05/05/2017
Emploi : Débourreur
MessageSujet: Re: [libre] ; Welcome to the jungle. Mer 10 Mai - 21:36

welcome to the jungleAiden & Mai LanOh putain. Un anglais à vomir c'est tout ce qu'Aiden avait entendu. Ca lui avait agresser les oreilles ça avait crissé contre son tympan. Déchirement de l'intérieur, une si belle langue tellement insulté. Finalement, ici c'était vraiment une mauvaise idée, mais il avait trop de fierté pour appeler son père et lui dire qu'il abandonnait. C'était un homme de défi qui était prêt à s’esquinter pour ne pas perdre. Quel mauvais perdant. Il avait l'impression que ses cauchemars devenait une réalité. Bien que la voix soit féminine, le fait qu'elle ait insulter en une phrase sa douce langue maternelle le rendait irritable. Il leva lentement les yeux vers la personne en face de lui et porta sa cigarette à ses lèvres. « Pardon ? J'ai pas compris. » Dit-il dans un parfait américain, un peu mâché comme tout New-Yorkais qui se respecte. Il tapota sur sa clope du bout de l'index et tira une dernière fois dessus avant de la jeter par terre, elle aussi.

Finalement, il prit le temps de détailler la personne en face de lui. Une camerounaise, songea-t-il. Sa prédiction était donc vrai. Plus sérieusement, outre le fait qu'elle était typée campagne profonde d'Asie, elle était mignonne. Son regard la balaya, la toisa. Il remarqua ses grands yeux en amande noirs, une bouche assez charnue et surtout peu de bagage. Une pauvresse ? Pas très grande mais plutôt fine et même assez élégante pour une paillarde. Aiden sourit légèrement et passa une main dans ses cheveux. « Alors écoute miss, tu trouves les chambres de l'internat, tu t'installes et je te rejoins on fait comme ça ? » Il rigola, se trouvant hilarant, fier de son entrée en matière. Ca faisait un peu macho, mais elle aimait bien ça à New-York, qu'on les prenne un peu en main, qu'on les agresse un peu comme ça. Aaah New-York, ville de son cœur, ville de hauteur, tu es si loin ...
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 06/05/2017
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Re: [libre] ; Welcome to the jungle. Mer 10 Mai - 23:22



En arrivant dans ce bel endroit, je m'attendais à voir des visages radieux et des grands sourires. Et c'était tout, sauf ça, que m'offrait mon interlocuteur. Le jeune homme - plus ou moins mon âge, peut-être un peu plus vieux - daigna à peine lever les yeux vers moi en fumant sa cigarette. « Pardon ? J'ai pas compris. »
Le ton était froid, méprisant. Que lui avais-je fait ? Peu importe, pour briser la glace, rendre cette conversation plus sympathique - ou du moins, moins désagréable -, je m'efforçais de sourire et m'appliquais à répéter ma phrase.
"Je ne sais pas où aller."

Je me sentais un petit peu mal à l'aise. Je savais qu'il me dévisageait, de haut en bas,
de bas en haut. Sans la moindre gêne. Une habitude peu répandue, voire inexistante en Asie, où discrétion et retenue font loi. « Alors écoute miss, tu trouves les chambres de l'internat, tu t'installes et je te rejoins on fait comme ça ? »
Mon sang ne fit qu'un tour. Je ne comprenais pas. Enfin, plutôt, j'avais peur de comprendre.
Mal à l'aise, les idées se mélangeaient dans ma tête... Après tout, si une situation était bien inconnue pour moi, c'était celle-là ! Chez moi, les méthodes de dragues étaient nettement plus... Discrètes... Rares... Et d'ailleurs, était-ce de la drague, ou de la provocation ? Je penchais plutôt pour la deuxième réponse. Je ne savais cependant toujours pas quoi dire. Souris, Mai Lan, souris.
"Tu me... Rejoins ? Euh..."
D'accord, ce côté direct, cash, avait son petit charme. Sûrement un trait de caractère,
une habitude occidentale à laquelle il faudrait que je m'habitue rapidement. Mais pour l'heure, tout ceci me semblait inattendu et très déstabilisant.
"Et en fait, je ne sais pas où c'est, l'internat."


© A-Lice | Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 05/05/2017
Emploi : Débourreur
MessageSujet: Re: [libre] ; Welcome to the jungle. Sam 13 Mai - 19:42

welcome to the jungleAiden & Mai LanBon ok, il avait peut-être l'air un peu désagréable, mais on venait de tout lui enlevé aussi ? Son confort, ses habitudes, ses petits plaisirs ! Il avait un peu l'impression d'arriver chez les nones, vous voyez ? Non ? Mais si ! Après une vie de luxure, il était là dans une petite cours où les bâtiments se soutenaient les uns les autres, branlants. Même si, il ne pouvait le nier, le lieu avait un charme, ce n'était pas les endroits comme cela qu'il aimait fréquenter. Heureusement, il était entouré des chevaux, une des seules passions qui ne l'entraînait pas vers le fond. Bien que des fois il dépassait les bornes à toujours en demander plus à sa monture, il se sentait quand même plus serein une fois monter à cheval. Il avait l'impression de enfin faire quelque chose de son propre chef, danser ou voler, selon la discipline. Il ne savait pas si tout ce qu'il faisait à cheval était très éthique mais il savait qu'il y arrivait en tout cas.

Elle avait répété docilement sa phrase, et Aiden eu un petit sourire en coin. Elle n'était pas bien farouche elle. La demoiselle avait quand même l'air un peu décontenancée. Allons Aiden, où est passé ton petit côté gentleman ? Quand même, un peu de politesse. En tout cas cette dernière avait l'air plus heureuse d'être là que lui. Une autre grande différence qui opposait les deux protagonistes du dialogue. Elle avait tout de même l'air bien perdue. Elle semblait elle aussi avoir quitté son pays, même si c'était de son plein gré, l'asiatique devait être déstabilisée. Cette pensée effleura Aiden, c'est vrai. Mais il ne savait pas trop si il avait envie d'aidé la petite dame ou si il préférait encore ronchonner dans son coin. Elle soupira un coup et ressortit une troisième cigarette. Et dire qu'il ne savait même pas où était le tabac le plus proche, il ferait bien de les économiser. L'allumant, il se résigna quand même à être un peu plus aimable avec la jeune femme. Ce n'était pas en se construisant une réputation de connard qu'il allait pouvoir bien s'insérer ici. « Je sais pas trop tu sais, on m'a juste dit ça mais au pire assis-toi, on discute j'te paye une clope. »

Il doutait franchement que l'asiatique fumait, mais on ne sait jamais. Il entrouvrit les lèvres pour souffler la fumée toxique hors de ses poumons et du bout du pied poussa l'autre chaise de fer qui était en face de lui. C'était une façon plus ou moins polie d'inviter l'inconnue à s'asseoir. Il restait tout de même charmante même si loin d'être son style et en ce temps sombre, un peu de compagnie de se refusait pas. « C'est comment ton petit nom ? » Dit-il, avec un délicatesse digne d'un sanglier. Il dirigea son regard vers ses yeux pour appuyer sa question et offrit un sourire un peu plus sincère. A vrai dire, il était presque aussi vulnérable qu'elle ici, derrière sa carapace de tombeur. Il n'avait aucuns repères, juste son caractère à la con pour le protéger de ses propres peurs de ne pas pouvoir faire ses preuves.
© 2981 12289 0

_________________


Liens Enouq Bureau
La mort ou la tchétché ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Date d'inscription : 06/05/2017
Emploi : Cavalier professionnel
MessageSujet: Re: [libre] ; Welcome to the jungle. Sam 13 Mai - 21:58



Le jeune homme prit une autre cigarette. Il venait à peine de terminer la précédente ! La seule personne que je voyais fumer autant, c'était un de mes premiers entraineurs, lorsque j'étais encore enfant. Il alignait cigarette sur cigarette, toujours en train de rouler, toujours en train de fumer. Moi, je ne fumais pas vraiment. Il est vrai qu'il m'arrivait de temps en temps d'en prendre une, notamment quand je montais des chevaux de courses. Vous savez, les 10 minutes avant de monter sur la bombe vivante. Mais de manière générale, j'évitais.
"Merci, c'est gentil mais je n'en prendrais pas."

Son ton s'était un peu adoucit, bien qu'il restait toujours désagréable. Avec cette même gentillesse, il poussa une chaise en ma direction pour que je m'y asseye. « C'est comment ton petit nom ? »
Après une brève hésitation, je m'asseyais sur la petite chaise bancale et fort inconfortable.
En relevant les yeux vers le jeune homme, je m'apercevait que cette fois, son visage c'était adoucit, et qu'il me regardant en souriant - un peu. En retour, je lui rendais son sourire et me présentait. "Mai Lan, enchantée. Et toi ?"

Au fond, il ne devait pas être si méchant qu'il en avait l'air. Il savait en tout cas se forcer à sourire et à être un peu poli. Et puis, peut-être était il tout simplement dans un mauvais jour. Tout de même, il m'impressionnait un peu et je n'osait vraiment pas aller de moi-même vers lui. Je préférais alors parler d'un sujet plutôt... Neutre.
"Sais tu quelle heure il est ? Je ne suis pas sûre avec le décalage..."


© A-Lice | Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[libre] ; Welcome to the jungle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Napoli Sognate :: Dans l'académie :: La cour-